Les décibels : l’unité de mesure des sons

Publié le : 28 juillet 20213 mins de lecture

Nous sommes tous entourés de sons de jour comme de nuit, qu’ils soient légers ou forts. Le bruit est un groupe de sons complexes avec différentes fréquences et intensités. Ces sons correspondent aux changements de pression de l’air ambiant, stimulent la membrane tympanique et sont transmis mécaniquement à l’oreille interne. Là, les informations électriques générées sont transmises au cerveau. Le son est caractérisé par son intensité ou son niveau sonore, mesuré en décibels.

Qu’est-ce que le décibel ? 

Le décibel ou dB porte le nom du pionnier des télécommunications Alexander Graham Bell et est une unité utilisée pour mesurer le son. On peut également mesurer la perte auditive avec elle. Le seuil le plus bas de l’audition humaine est de 0 décibel. Voilà, pourquoi vous pouvez entendre le bruit produit par votre corps. Quant au seuil audible maximum, il se situe aux alentours de 130 à 140 décibels. Cette unité a trois poids tels que dB (A) qui correspond au bruit ambiant calme et mesure le son perçu par les humains, et dB (B) et dB (C) pour eux, pour des degrés sonores plus élevés.

Comment mesure-t-on le son ?

Utilisez un sonomètre pour mesurer la pression acoustique ou le niveau sonore de l’environnement. Il existe quatre seuils d’intensité sonore, qui se situent sur l’échelle des décibels en fonction de leur risque auditif. Le seuil de sécurité de nos oreilles atteint 80 décibels. Vous pouvez écouter un niveau sonore de 80 décibels pendant 8 heures en absence de protection auditive. Le seuil de risque est compris entre 80 et 90 décibels. Il existe un risque auditif pour les oreilles et l’audition. Le seuil de danger commence à partir de 90 décibels. Il y aura des lésions, notamment la perte de cellules ciliées. Le seuil de douleur de l’oreille atteint 120 décibels. À ce niveau, les dommages auditifs sont irréversibles.

Quels sont les seuils fixés par la loi ?

Dans le but de limiter l’exposition à des degrés sonores dangereux dans les lieux fermés ou ouverts au public comme les salles de concert, un décret a modifié la réglementation. Ainsi, il est stipulé que 102 décibels qui ne doivent pas être dépassés en 15 minutes, et 118 décibels qui ne doivent pas être dépassés en 15 minutes. En matière d’environnement de travail, un décret relatif aux prescriptions de sécurité et d’hygiène applicables aux travailleurs exposés au bruit, a fixé la limite d’exposition quotidienne de 8 heures à 87 décibels. L’entreprise doit prendre des mesures préventives auprès des employés comme par exemple : fournir des protections auditives, prendre des mesures pour réduire l’exposition au bruit.

Plan du site