L’implant cochléaire : définition et fonctionnement

Publié le : 28 juillet 20214 mins de lecture

Tout d’abord, la cochlée fait partie de l’oreille interne. C’est un composant élémentaire de la perception auditive. En effet, l’implant cochléaire est un type d’aide auditive électronique. Un appareil auditif issu de la nouvelle technologie médicale. Dans ce qui suit, comprenez la définition et le fonctionnement de l’implant cochléaire.

Définition de l’implant cochléaire

Un implant cochléaire est un système ou un dispositif médical réservé aux personnes atteintes d’une surdité neurosensorielle sévère profonde. C’est une aide auditive qui court-circuite la partie dysfonctionnelle de la cochlée. Elle délivre, dans ce cas, des signaux électriques au nerf auditif, directement. L’implant cochléaire a été fabriqué comme une prothèse d’oreille dans le but de former le sens de l’ouïe endommagé, en partie. Il compense exactement les parties abîmées de l’oreille internet en assurant correctement leur fonction. Il est à noter que ce système est utilisable par les enfants ainsi que les adultes malentendants pré-linguaux et post-linguaux.

Fonctionnement de l’implant cochléaire

Le système d’implant cochléaire est constitué d’un processeur de son externe avec microphone, d’une pile et d’une bobine. L’implant est placé derrière l’oreille, directement sous la peau. En effet, ce dispositif convertit les sons environnants en impulsions de courant électrique codées. Ce sont, ensuite, ces impulsions qui stimulent le nerf auditif pour que le cerveau les interprète comme des sons. Premièrement, les sons sont captés par le microphone du processeur. Puis, l’audio processeur effectue l’analyse et le codage des sons en séquences d’impulsions électriques. Ces derniers seront, ensuite, envoyés vers l’antenne pour être transmises à la peau vers l’implant. Enfin, l’implant lui-même expédie les impulsions aux électrodes dans la cochlée de l’oreille. Les signaux électriques seront transmis vers les centres auditifs via le nerf auditif.  

Opération d’implant cochléaire et suivi 

Pour l’implantation de cet appareil auditif, une intervention chirurgicale est indispensable. Elle doit être effectuée sous anesthésie générale et dure, en moyenne, 2 heures de temps. Certes, une personne peut utiliser deux implants cochléaires pour chacune de ses oreilles. Cela permet même d’améliorer amplement l’audition directionnelle et l’intelligibilité vocale. En outre, l’opération se déroule fréquemment dans des cliniques spécialisées et est réalisée par des médecins professionnels. Après l’intervention, la personne concernée réapprend à entendre. Cela se fait par le biais d’un long entraînement intensif. Le suivi des conseils d’un audiologiste est nécessaire pour un meilleur port de l’implant. De là, le patient, enfant ou adulte, pourra, aussi, savoir parler plus efficacement.

Plan du site